Tout savoir sur le homard avec votre restaurant La Taverne Royale à Nantes

Le homard est sans conteste délicieux, mais cet article vous invite à découvrir les non-dits de ce crustacé à la popularité gastronomique planétaire.

Comment sont son mode de vie et son anatomie ?

Ce crustacé à cinq paires de pattes et dont la taille peut atteindre 60 cm est endémique de l’Atlantique Nord. Animal nocturne, il passe son temps à dormir le jour et sort de sa cachette à la nuit tombée pour chercher de la nourriture en s’orientant grâce à ses antennes.

Les femelles ont la particularité d’être plus larges pour pouvoir protéger leurs œufs qu’elles portent sous leur corps.

Pour ce qui est de son anatomie, sa tête est caractérisée par la présence de longues antennes ainsi que par la présence de corail crémeux.

Tandis que dans la partie inférieure, sept anneaux forts garnis d’une chair blanche à forte densité forment son abdomen. Ce crustacé qui peut vivre jusqu’à une dizaine d’années est doté de deux pattes géantes pour se chasser et se défendre.

Pourquoi cette couleur ?

La carapace du homard tire sa couleur de la présence de l’astaxanthine, pigment orange caroténoïde que l’on trouve également dans d’autres crustacés, et de la crustacyanine, pigment bleu.

Ce dernier a pour fonction de réduire la visibilité du crustacé face à ses prédateurs. La protéine crustacyanine disparaît à la cuisson pour laisser place uniquement à l’astaxanthine. D’où la couleur orange intense d’un homard cuit.

A-t-il des vertus santé ?

Depuis des années, les scientifiques se sont intéressés à ce crustacé particulièrement prisé du monde gastronomique. Il a été démontré que le pigment protéinique astaxanthine est reconnu pour avoir une forte concentration de propriétés antioxydantes.

Une découverte qui a suscité rapidement l’intérêt de l’industrie pharmaceutique et cosmétique. Voilà que le homard s’intègre dans des produits cosmétiques anti-âges haut de gamme et dans les traitements du cancer ainsi que des maladies cardiovasculaires.

L’astaxanthine est, en effet, riche en oméga-3, acide gras réputé pour sa prévention contre des maladies cardiovasculaires.